La méditation de pleine conscience ou mindfulness

La méditation de pleine conscience est une stratégie de soins issue des méditations orientales. Jon Kabat-Zinn a ainsi mis en oeuvre un protocole de réduction du stress (Mindfulness based Stress Reduction ou MBSR)  qui a permis d’épurer la valeur religieuse pour ne garder  que les éléments objectifs et passés à la moulinette de la science. En appréhendant diverses techniques de méditation, le participant s’initie à pointer son attention de manière délibérée sur l’objet de focalisation choisie et apprend à gérer beaucoup plus facilement son anxiété, en développant son aptitude à être dans l’instant présent.

D’autres collègues, Zindel V. Segal, J. Mark Williams et John D. Teasdale, ont ensuite adapté ce protocole  dans l’optique de prévenir la rechute des dépressions avec la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (Mindfulness Based Cognitive Therapy ou MBCT), technique de prévention de la rechute des épisodes dépressifs. Ils intègrent ainsi de la thérapie cognitive et de la psychoéducation de la dépression, pour amener à se sentir prêt si une rechute venait à pointer le bout de son nez.

De cette façon, en huit séances hebdomadaires de deux heures à deux trente, de nombreux outils de méditation sont passés en revue. Ils sont à pratiquer  entre les séances environ une heure par jour pour parvenir à l’acquisition de stratégies de gestion de ses pensées, de ses émotions et du coup de ses comportements.

Les valeurs de la bienveillance, de l’acceptation et de la curiosité y sont développées en parallèle pour amener à moins se culpabiliser, lutter de manière inutile contre les ruminations en restimulant la capacité d’émerveillement.